Fully Adopting Bodhicitta

Joyfully I celebrate all the acts of virtue
That ease the pains of the lower realms,
And rejoice as well when those who suffer
Find themselves in states of happiness.

I rejoice in the gathering of virtue
That is the cause of awakening,
And celebrate the definite liberation
Of beings from saṃsāra’s pain.

I rejoice in the awakening of the buddhas,
And the bhūmis gained by bodhisattvas.

Gladly I rejoice in the infinite sea of virtue,
Which is the noble intention of bodhicitta,
Wishing to secure the happiness of beings,
And acting in ways that bring benefit to all.

Now I join my hands and pray
To you, the buddhas of all quarters:
Shine the lamp of Dharma upon us,
As we suffer in confusion’s darkness!

With my palms clasped at my heart,
I urge all buddhas longing for nirvāṇa:
Do not leave us blind and all alone,
But remain with us for countless ages!

Through whatever virtue I have gained
By all these actions now performed,
May the pain of every living being
Be cleared away entirely, never to return.

For all the beings ailing in the world,
Until their sickness has been healed,
May I become the doctor and the cure,
And may I nurse them back to health.

————-

Je célèbre avec joie tous les actes vertueux
Qui allègent les peines des royaumes inférieurs,
Et je me réjouis aussi quand ceux qui souffrent
Trouvent le bonheur.

Je me réjouis de l’accumulation de vertus
Qui est la cause de l’Éveil,
Et de la libération définitive
Des êtres des peines du samsâra.

L’Éveil des bouddhas m’emplit de joie
Ainsi que les bhûmi atteints par les bodhisattvas.

L’allégresse me saisit à l’évocation de cet océan de vertus
Qu’est la noble intention de la bodhicitta,
Dont le but est d’obtenir le bonheur pour tous les êtres
Et dont l’activité est, pour tous, bénéfique.

Je joins maintenant les mains et vous prie,
Bouddhas de toutes les directions,
De faire briller la lampe du Dharma sur nous
Qui souffrons dans l’obscurité de la confusion.

Les mains jointes sur le cœur,
J’enjoins tous les bouddhas aspirant au nirvâna
De ne pas nous abandonner aveugles et seuls,
Mais de demeurer parmi nous pour d’innombrables kalpas.

Grâce à toutes les vertus
Que j’ai ainsi accumulées,
Puissé-je être pour tous les êtres
Celui qui calme la douleur.

Puissé-je être médecin et remède,
Puissé-je être celui qui soigne
Jusqu’à la guérison complète
Tous ceux qui souffrent en ce monde.